• Hélitreuillage

Hélitreuillage

Le 6 mars 2014, la vedette de 2ème classe SNS 270 "Croix du Sud" de Nouméa a effectué un exercice d’hélitreuillage avec l'Alouette de la Marine Nationale.

Vous trouverez ci-dessous une petite fiche récapitulative sur les manœuvre d'hélitreuillage.

En cas de nécessité d'abandonner le navire ou d'évacuer un malade ou un blessé, le MRCC vous avisera de l'envoi d'un hélicoptère.

Les manœuvres d'hélitreuillage en mer présentent de nombreux risques. Il faut :

  • Sécuriser le navire en arrimant les parties mobiles et en rangeant les effets pouvant s'envoler sous l'effet du souffle de l'hélicoptère ;
  • Si possible affaler les antennes et si nécessaire couper les câbles pouvant gêner le treuillage ;
  • Préparer la ou les personnes à évacuer.

Si votre bateau est manœuvrant :

  • garder de l'ère afin d'établir un vent relatif suivant la position du treuillage ;
  • La plage arrière est dégagée : le treuillage s'effectuera sur l'arrière de votre bateau ; le vent relatif doit être orienté 30° babord (11h).
  • La plage avant est dégagée : le treuillage s'effectuera sur l'avant de votre bateau ; le vent relatif doit être orienté 150° tribord (5h).

Si vous êtes sur un voilier :

  • affaler les voiles ;
  • sécuriser les bômes
  • suivre si possible une route constante au moteur ;
  • si le treuillage n'est pas possible sur le voilier, installer la ou les personnes à treuiller dans un dinghy remorqué à environ 15 mètres sur l'arrière.

Arrivé sur zone de l'hélicoptère

  • l'hélicoptère effectue un survol pour permettre à l'équipage de déterminer les modalités du treuillage et de vous fixer les éléments suivants:
  • Route et vitesse à tenir;
  • Zone de treuillage (plage avant, milieu ou arrière).
  • Eventuellement mise à l'eau de votre annexe si le treuillage s'avère impossible sur le pont.

Chronologie du treuillage:

  1. Descente du plongeur;
  2. Descente éventuelle du médecin;
  3. Descente de la civière (si nécessaire);
  4. Conditionnement de la victime. Pendant cette phase, l'hélicoptère orbite à proximité;
  5. Une fois le conditionnement effectué, l'hélicoptère se représente pour la remontée du médecin, puis de la victime et enfin, du plongeur.
Nota: Durant toute cette chronologie il est demandé dans la mesure du possible de maintenir l'écoute radio.

Différents moyens d'évacuation :

La sangle de hissage :

moyen le plus couramment utilisé pour l'évacuation de personnes indemnes ;
la sangle passe sous les bras, le sanglon de sécurité verrouillé sur le thorax ;
la personne doit faire face au croc, tenir ses mains jointes devant elle ;
cette position doit être gardée pendant la rentrée dans le cargo effectuée par le treuilliste.

 

La civière flottante hélitreuillable :

l'hélicoptère descendra toujours un plongeur sauveteur avant la civière ;
l'hélicoptère s'écartera volontairement pour monter ou descendre la civière sous 45° ;
aider le plongeur en tirant le bout afin de maintenir la civière stable.

 

 

Partenaires

    Chef de quart
    • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • Urgence : 16
      Standard : +687 29 21 21

    • Inmarsat: 422799194
      MMSI 005401000

    Surveillance de la navigation

    • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • +687 29 23 03

    Directeur

    • L'administrateur en chef des affaires maritimes
      Nicolas CHOMARD
    • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    MRCC Nouméa
    Quartier Alleyron BP 38
    98843 Nouméa Cedex
    Nouvelle-Calédonie

    © MRCC Nouméa. Tous droits réservés.
    Webmaster >> kLinpc.