Titre site MRCC 150

Marées

Voir le détails des marées

  • Nouméa
  • Bourail
  • Paagoumène
  • Touho
  • Thio
  • Ouvéa
  • Lifou
  • Maré
  • Ile des Pins
    feed-image S'abonner au Flux RSS

    MAS 173 - Echouement - Navire de charge - Récif Durand

    Moyen d'alerte : VHF phonie
    Alerte transmise par : Pilotage maritime
    Type de flotteur : Navire de charge 'Kea Trader'
    Moyens engagés :
    FANC: - Avion 'Gardian' - Marine Nationale
              - Hélicoptère 'Puma' - Armée de l'Air
              - Frégate 'Vendémiaire' - Marine Nationale
              - Bâtiment multi-missions 'D'Entrecasteaux'
              - Centre d'expertises pratiques de lutte anti-pollution (CEPPOL)
    Ardent Salvage: - Hélicoptères 'EC 145' - 'Ecureuil' - 'Bell 214' (HELICOCEAN)
                            - Remorqueur 'Tamanou' (SORA SORECAL)
                            - Remorqueur 'Marcel Viratelle' (REVISO)
                            - Barge 'Pikinini' (REVISO)
                            - Navire de plaisance à voile 'Loire' (POLARIS)
                            - Remorqueur 'Emile Viratelle' (REVISO)
                            - Barge 'Capricorne' (REVISO)
                            - Remorqueur 'Chambon Largade' (SORA SORECAL)
                            - Barge 'Chasseloup' (SORA SORECAL)
                            - Remorqueur/ravitailleur 'Posh Commander'
                            - Navire de soutien 'Sea Surveyor'
    Gouvernement NC : - Patrouilleur 'Amborella'
                                 - Baliseur 'Louis Hénin' avec le Groupe Océanographique du Pacifique (SHOM/GOP)
    Résultat sur le flotteur : Echoué


    29 juin : Journée nationale des sauveteurs en mer

    20170629 001Le sauvetage en mer a reçu le label Grande Cause nationale pour l’année 2017. À cette occasion, le 29 juin a été désigné comme Journée nationale des sauveteurs en mer. Services de l’État, moyens associatifs : l’ensemble de la chaîne des secours est mobilisée pour assurer le sauvetage des personnes en détresse. Partons à la découverte de ceux qui participent à la sécurité en mer sur le littoral français.

    Les CROSS et MRCC, maillon central du dispositif national du sauvetage en mer.

    Sous l'autorité des préfets maritimes, les centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage en mer (CROSS), services spécialisés du ministère, constituent le maillon central du dispositif national par une veille permanente 365 jours par an. Répartis dans 9 centres de métropole et d’outre-mer, 300 professionnels engagés assurent jour et nuit la coordination des secours en mer. Ils déclenchent tous les moyens nécessaires pour organiser les opérations et travaillent en permanence avec leurs partenaires sur le terrain.

     Télécharger la brochure : Les CROSS : 50 ans de surveillance et de sauvetage en mer.

    Sauvetage en mer : comment intervient l'Etat ?

    Coordonnés par les CROSS et MRCC, l'Etat français peut mobiliser différents services :

    • les bâtiments, les avions, les hélicoptères de la Marine nationale et les hélicoptères de l'Armée de l'air ;
    • les hélicoptères de la Sécurité civile ;
    • les vedettes et les hélicoptères de la Gendarmerie ;
    • les vedettes, les avions et les hélicoptères des Douanes ;
    • les patrouilleurs et les vedettes des Affaires maritimes.

    La Société nationale de sauvetage en mer

    L’action des CROSS repose aussi sur des moyens associatifs, dont ceux de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) qui fête ses 50 ans cette année. Plus de 7 000 bénévoles opérationnels et volontaires, répartis dans 218 stations de sauvetage en France métropolitaine et outre-mer, agissent au quotidien pour sauver des vies. Association loi 1901 reconnue d’utilité publique depuis 1970, la SNSM dépend principalement de la générosité du public pour mener à bien l’ensemble de ses missions. À l’occasion de l’année du sauvetage en mer, désigné Grande Cause nationale, et des 50 ans de la SNSM, un appel aux dons est lancé.

    Pour soutenir la SNSM, je fais un don.

    Pour cette 1ère journée nationale des sauveteurs en mer, Mme Elisabeth Borne, ministre chargée des transports (ministère de la transition écologique et solidaire), adresse un message à l'ensemble des femmes et des hommes qui participent directement à la sécurité de notre littoral et des espaces maritimes plus éloignés.

     

    France Inter : La Marche de l'histoire

    20170523 001En préambule de l'exposition "Mayday", ouverte au Musée de la Marine à Port-Louis (Morbihan) dans le cadre du cinquantenaire des CROSS et de la SNSM, Jean Lebrun revient, dans son émission "La marche de l'histoire" sur France Inter et en compagnie de son invité Vincent Guigeno, sur l'histoire du sauvetage en mer.

    Le Sauvetage en mer
    Longtemps, la mort en mer fut regardée comme une fatalité. Le sauvetage, en conséquence, n'apparaissait pas comme une nécessité. Le mot même ne fut formé qu'à la fin du XVIIIème siècle. Dans le Littré, la première acception qui vient est : action de retirer des flots les débris d'un naufrage. Le sauvetage comme aubaine... Puis le dictionnaire ajoute : " se dit aussi de l'action de sauver des hommes tombés à la mer...

    Cette émission traite de la création de la SNSM et des CROSS et de leur fonctionnement. Vous pouvez écouter cette émission très intéressante en cliquant ici.
    Toutes les informations pratiques sur l'exposition au Musée de la Marine de Port-Louis en cliquant ici.

    Atelier régional PACSAR - Démonstration SAR

    20170521 001Le mercredi 24 mai 2017, lors du Pacific Search & Rescue Workshop, les organismes de sauvetage néo-zélandais, avec la participation des garde-côtes américains, ont fait une démonstrations de sauvetage.
    Le scenario : une opération de recherche est en cours sur une petite embarcation de plaisance. L'avion des Coast-Guards américain Hercules C130 est engagé pour effectuer la zone de recherche. L'embarcation est finalement repérée grâce à l'utilisation de signal pyrotechnique. Le C130 entame alors une manœuvre de largage de chaîne SAR (largage d'un radeau de sauvetage permettant de mettre en sécurité l'équipage car leur embarcation est en train de sombrer). Un hélicoptère BK 117 de l'Auckland Westpac Rescue est ensuite engagé pour effectuer le treuillage à bord du radeau. Vous pouvez remarquer que le plongeur de l'hélicoptère saute directement à l'eau car l'hélicoptère descend très bas sur l'eau.

    Bilan 2016

    Vous trouverez ci-dessous le lien vous permettant de télécharger le bilan d'activité du MRCC Nouméa pour l'année 2016.

    365 dossiers opérations (270 dans la zone de responsabilité du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie), 731 personnes impliquées (dont 12 décédées et 5 disparues), 332 navires et flotteurs impliqués.
    1068 heures de moyens terrestres, nautiques et aériens engagées par le MRCC (dont 160 heures pour la SNSM).
    1 pollution reportée au MRCC.
    184 avis aux navigateurs diffusés.

    Partenaires

    • ccmm
      CCMM
    • cospas sarsat
      Cospas-Sarsat
    • cross meem
      CROSS
    • DAMNC
      DAM NC
    • logo dscgr
      DSCGR NC
    • ensam
      ENSAM
    • logofanc
      FANC
    • gouv nc
      GOUV NC
    • haussaire nc
      Haut-Commissariat NC
    • SNSM
      SNSM
    • Marine Nationale
      Marine Nationale
    • meteo france logo
      Météo NC
    • opt 1
      OPT NC
    • pharbal
      Phares et Balises NC
    • pilotage
      Pilotage Maritime NC
    • province nord
      Province Nord
    • province sud
      Province Sud
    • provinceILES
      Province des Iles
    • SHOM

    Nous avons 105 invités et aucun membre en ligne

    Compteur d'affichages des articles
    304097

    Centre de Coordination de Sauvetage Maritime - MRCC Nouméa - 2013 : 2016 - Webmaster